Les batteurs de jazz

Trop souvent méconnue et mésestimée du grand public, la batterie est un bel instrument de percussion réveillant les tonalités du jazz. A côté du piano et de la guitare, elle occupe une place essentielle. La batterie est la gardienne du tempo et compte aussi ses virtuoses, en particulier dans le jazz, dont la Loiretek vous invite à découvrir le panthéon.

Parmi ces rois des baguettes et des balais qui ont inscrit leur nom dans l'histoire de la musique improvisée, quelques figures s'imposent immédiatement :

- Le populaire et prolifique Art Blakey bien sûr qui, avec son quintet The Jazz Messengers, contribue fortement à faire de la batterie un instrument soliste et non plus seulement accompagnateur.

- Kenny Clarke, un des inventeurs de la batterie moderne et bebop, qui utilise la cymbale "ride" pour tenir le rythme. Il a côtoyé les plus grands, enregistrant ainsi le classique Our man in Paris aux côtés de Dexter Gordon.

- Max Roach, autre pionnier du bebop, qui donne à la batterie une expressivité révolutionnaire. Elle culmine dans son association avec le trompettiste Clifford Brown (Clifford Brown and Max Roach at Basin Street).

- Elvin Jones dont l'énergie et le sens de la polyrythmie s'épanouit dans les années 60 au sein du quartet de John Coltrane auquel il rendra hommage (Illumination / Dear John C.).

- Le vénérable Roy Haynes qui, en 70 ans d'une carrière courant du swing au jazz d'avant-garde, s'est imposé comme une référence majeure pour la jeune génération (The Roy Haynes Trio featuring...).

- Plus proche de nous, Jack DeJohnette prouve dans l'un de ses derniers enregistrements pour le label ECM (In movement) qu'il n'est pas seulement le brillant sideman de Keith Jarrett et tant d'autres icônes de la scène jazz.

Autant de figures tutélaires que ne renieraient sans doute pas les grands batteurs européens, à commencer par le Français le plus connu mondialement : Manu Katché

Le savez-vous ?

L'apparition de la batterie au début du 20ème siècle est intimement liée à la naissance du jazz, quand quelques musiciens et inventeurs géniaux ont l'idée d'associer des percussions jusqu'alors jouées séparément au sein des brass bands, ces fanfares accompagnant les fêtes et cérémonies de la communauté afro-américaine. Grosse caisse, caisse claire, toms, cymbales forment ainsi l'ossature d'un instrument pouvant désormais être joué par un seul individu.

Envie de relever un petit défi ?

Testez vos connaissances avec notre quiz Poum ! Tchac ! Poum ! La batterie, cette méconnue.

 

 

Visuel : Batterie de Stephan Czuratis –– Wikimedia Commons, CC-BY-SA 2.5

Source: Loiretek